Projection Ciné - Rencontre

Télescope intérieur
Vendredi 22 Juillet - 16h00
 

Le documentaire Télescope intérieur « une œuvre spatiale d'Eduardo Kac » réalisé par Virgile Novarina met en sons, en mots et en images une conception revisitée de l'Espace comme un infini des possibles où se réinvente la poésie et s'imagine une culture nouvelle.

 

Le film de trente-cinq minutes, ainsi que les bonus, relatent l'expérimentation artistique réalisée dans le cadre de la mission Proxima à bord de la Station spatiale internationale. Cette expérience artistique est le résultat d'une étroite collaboration entre l'artiste Eduardo Kac et l'astronaute Thomas Pesquet. Le montage dynamique et chronologique du réalisateur, Virgile Novarina, nous dévoile les différentes étapes de préparation (conférences de presse, visite de la Station, réunions d'équipe), regroupe diverses interviews (Thomas Pesquet, Eduardo Kac, Hugues Marchal, Gérard Azoulay) et met en avant les moments cruciaux (le décollage de la fusée, la performance artistique). À l'instar de l'organisation de cette mission d'envergure internationale, le projet artistique s'est étendu sur une dizaine d'années.

 

TELESCOPE_INTERIEUR-HD.jpg
TELESCOPE_INTERIEUR_1_Virgile_Novarina__ESA__CNES.jpg

La performance se compose ainsi : un simple découpage de papier flotte dans la Station, faisant apparaître selon le point de vue soit les contours d'une figure humaine (bras, jambes et tête) et d'un cordon ombilical, ou le mot « Moi », chargé de symbolique. Cette « œuvre d'une très grande simplicité [qui] se déploie dans un espace hyper technologique » (Gérard Azoulay) est dépendante des conditions spatiales et des forces isotopiques qui la déterminent comme objet singulier, artistique et poétique. Eduardo Kac considère la performance comme ainsi libérée du « gravitropisme » terrestre. Le documentaire nous invite à reconsidérer, par le biais de cette expérience, notre rapport à l'objet d'art mais également à la performance en tant qu'acte.